Cold December Night

DSC_0123

L’hiver, tout change: les arbres, les habitudes, l’ensoleillement, et bien sûr la routine beauté. Avec les années, je trouve que ma peau tiraille davantage quand les températures tombent. Quant aux produits, on préfère les texture plus riches, plus enveloppantes. D’ailleurs, je n’ai toujours pas trouvé ma crème de nuit, si vous avez des recommandations…

Ainsi depuis un mois je ne peux pas vivre sans mon sérum, le SOS Désaltérant de Caudalie. J’applique par dessus la crème Hydraphase de La Roche Posay. Pénétration rapide, bonne hydratation, packaging super pratique: j’adore! Le soir, je ne m’endors pas sans une huile que j’adore masser longuement. C’est excellent pour l’éclat! En ce moment, les Perles Lissantes à la rose de Weleda.

Ensuite vient l’étape du maquillage. Je mets un peu de fond teint – le Sheer Glow de Nars dont je vous ai déjà parlé – puis mon anti-cernes MAC et ma poudre Laura Mercier. Je change de blush tous les jours, mais en ce moment je suis fan du Blushbaby de MAC qui donne bonne mine tout en restant discret. Ensuite, je donne un peu d’éclat au teint avec le crayon Chella et le fard Kitten de Stila que je mets sur l’os des pommettes, l’arcade sourcilière, le coin interne de l’oeil… Je termine avec un peu de mascara avant de passer au rouge à lèvres, une étape indispensable pour moi, pour réveiller le teint en hiver. Je trouve que c’est le remède le plus rapide contre la fatigue, le teint terne, le moral en berne. Un peu de rouge, orangé ou rosé, appliqué au doigt pour un effet naturel ou directement au raisin pour un effet plus sophistiqué, c’est magique. Si l’été j’adore le Crosswires de MAC, en ce moment j’ai toujours dans mon sac le Peony de ModelCo (un rouge fuchsia pétillant) et le Diorling de Dior (un rouge plus bordeaux, très glamour).

Un gilet tout doux en cachemire, mes bottines noires en cuir Minelli et une bonne écharpe en laine, et je peux affronter le froid en toute sérénité!

Vous, vous changez votre routine l’hiver?

Publicités

Panier fruité

DSC_0054

Me voici de retour après quelques jours assez chargés, pour vous présenter ma récolte de fruits et de fleurs… au rayon des produits de beauté! Je reconnais que l’odeur est souvent pour moi un critère de choix. J’adore prendre soin de moi tout en mettant mes sens en éveil: un joli packaging, une texture douce et une odeur enivrante. Venez, je vous montre ce qu’il y a dans mon panier.

Perles de Soin lissantes à la Rose Musquée, Weleda: l’une de mes belles découvertes de la rentrée. J’applique le contenu d’une perle deux fois par semaine, sur le visage, le cou et le décolleté et j’en profite pour faire un long massage relaxant. Je suis fan du contenant et de l’efficacité: le matin, j’ai la peau toute douce et rebondie. Je ne suis définitivement jamais déçue par cette marque.

Crème Mains Jasmin-Passion, L’Occitane: une édition limitée, qui m’a tout de suite séduite en magasin. Les crèmes pour les mains de L’Occitane sont parmi mes favorites: non grasses, pratiques, elles hydratent comme il faut été comme hiver. Inutile de vous dire que la senteur Jasmin-Passion est une merveille.

Chubby Stick Chunky Cherry, Clinique: ce rouge à lèvres à la texture baume donne un effet « lèvres mordues » que j’adore. Une teinte du genre « j’ai croqué dans une cerise ». Le petit bémol? La tenue n’est pas exceptionnelle.

Et vous, des découvertes beauté fruitées ou fleuries? Bon week-end à toutes!

La part du colibri

DSC_0006

Non, non, je ne suis pas encore totalement passée du côté vert de la force. Mes produits de soin et de maquillage sont loin d’être tous bio. Mais tout de même, je me surprend de plus en plus à regarder les compositions de mes produits. A 23 ans, j’ai toujours des petits boutons par-ci par-là, quelques rougeurs, j’ai l’impression de ne pas avoir vraiment quitté ma peau d’ado. Est-ce que nos grands-mères et arrière-grands-mères avaient tous nos problèmes de peau? Je veux dire, peut-être qu’elles n’utilisaient pas tous les produits que l’on utilise aujourd’hui, avec les ingrédients chimiques qu’il y a dedans. Peut-être qu’elles se contentaient d’une huile pour s’hydrater. Je ne sais pas.

Dans ma quête de la peau parfaite et d’une routine plus simple, j’ai donc voulu changer de démaquillant. Vous le savez, j’utilise depuis des années l’eau micellaire Créaline de Bioderma. En fait, je l’apprécie surtout pour la sensation de fraîcheur qu’elle procure, mais quant à son efficacité je dois avouer que j’ai tardé à réaliser qu’elle n’est pas si efficace que ça pour enlever tout mon maquillage (et encore, le plus souvent je ne mets pas de fond de teint). 3 cotons pour le visage et 3 pour les yeux en insistant bien lorsque le mascara ou l’eyeliner est tenace, c’est une perte d’argent, de temps, et ma peau et mes paupières sont irritées à cause des cotons et du frottement sans que je ne m’en aperçoive forcément. Peau irritée = peau qui se défend, donc qui regraisse vite, qui rougit… Peut-être que, dans mon cas, ma peau sensible avait besoin d’un peu plus de douceur.

DSC_0002

C’est alors que, au détour d’une balade dans ma pharmacie, mon oeil s’est arrêté sur l’Huile Lactée Démaquillante de Melvita. On aurait dit un flacon rempli d’or. Bon, comme toutes les huiles, sauf que celui-ci arborait en plus de jolies photos de roses. J’adore l’univers de Melvita: une marque toute simple, qui puise son inspiration dans la beauté de la nature, et qui existe tout de même depuis 30 ans. Créée en Ardèche, elle s’est inspirée tour à tour des abeilles, des fleurs… Je suis une fan de leurs huiles végétales et de leurs eaux florales. Bref, cette huile démaquillante… une merveille. Je ne pourrai absolument plus m’en passer. Je sais que je dis ça souvent, mais c’est vrai! Bon, pour résumer, en toute sincérité: elle démaquille en 30 secondes chrono et ne laisse aucune, vraiment aucune trace de maquillage, tout en respectant le film hydrolipidique de la peau. Même mon mascara waterproof, mon eyeliner Make Up For Ever de compèt’ et mon rouge à lèvres ultra rouge Diorling de Dior ne résistent pas. Un seul passage suffit, je revis. Je masse l’huile avec mes doigts (le massage est bon pour la circulation et donc l’éclat du teint et l’élimination des toxines), puis je vaporise un peu d’eau thermale (mais vous pouvez utiliser l’eau du robinet) et j’émulsionne. Ensuite, je rince à l’eau ou au gant de toilette, je sèche mon visage avec une serviette propre et je passe un coton de lotion apaisante. Le résultat est parfait: ma peau est nette, lumineuse, propre, je sens que cette routine est bien plus douce et du coup, je n’ai pratiquement plus de sensation d’irritation et d’échauffement. L’huile ne me donne pas de boutons, elle se rince facilement et ne laisse pas de sensation de gras après. Quant à l’odeur fleurie et raffinée, un régal.

DSC_0003

Sa composition est certifiée est bio et les ingrédients ne sont pas testés sur les animaux. Voici ce que l’on y trouve: de l’huile de noyau d’abricot, de l’huile de jojoba, de noisette, de ricin, de carthame, de rosier muscat et de l’essence de rose de Damas.

DSC_0004

Ensuite, j’applique un peu de Baume au Lait d’Ânesse d’Oléanat, que mon papa m’a ramené des Alpes. Il me connaît bien! Ce baume bio à l’odeur réconfortante est un délice à appliquer. J’adore les présentations en pot, mais en plus de cela la texture est fondante comme un nuage (je ne sais pas si un nuage est fondant, en fait je ne saurai jamais). Il nourrit la peau comme il faut le soir, grâce au beurre de karité et au lait d’ânesse dont il est composé. J’en applique aussi sur les talons, les coudes, et sur toutes les petites zones sèches et irritées par le soleil et le froid.

PS: Je tenais à vous faire part du conte amérindien rapporté sur le site de Melvita. « Un jour, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu.

Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ? » « Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part ».

Et vous, que pensez-vous des produits bio? Vous sentez-vous concernés par l’environnement, et ce que vous mettez sur votre peau? Quels sont vos produits bio préférés, avez-vous des marques à me conseiller?

  • Réflexions

    Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. Mère Teresa
  • Archives

  • Catégories

  • Tags

  • Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

  • Publicités